L’absentéisme
impacts, origines et solutions

Contrôle médical, expertise médicale, vaccination.Un employeur peut-il exiger un examen médical de son employé?

Les impacts de l’absentéisme en entreprise

1% d’absentéisme en moins
revient à économiser
1% de votre masse salariale.

Il coûte plus de 100 milliards d’euros en France chaque année ! Pourtant rares encore sont les sociétés qui en analysent le coût, les origines et les solutions

3 types de coûts

Les coûts directs

Remplacement des absents, surcoût lié aux heures supplémentaires, complément de salaire indemnisé, …

Les coûts indirects

Charge administrative liée à la gestion des arrêts de travail, temps investi sur les remplaçants à former, manque à gagner en CA (perte éventuelle de clients et de commandes).

Les coûts cachés

Les conséquences sur la désorganisation et l’image de l’entreprise, la qualité de service en baisse, ou la démotivation des collaborateurs assidus.

Origines et solutions

Protéger la santé des salariés : faciliter l'accès aux vaccins

Origine : Arrêt de travail lié à un problème de santé quel qu’il soit, sans aucun lien avec les milieux professionnel ou familial de l’individu.

Solutions : Dans la mesure du possible on peut prévoir et anticiper certains risques, notamment en ce qui concerne les infections saisonnières : chaque automne Medicat Partner propose ainsi à ses clients une vaccination contre la grippe

Proposer un environnement de travail sain : améliorer la qualité de vie des salariés

Origine : Arrêts de travail pour accidents de travail ou maladie professionnelle : Stress au travail, pénibilité, burn-out, … liés à l’activité de l’entreprise, à la charge de travail ressentie par le collaborateur, au management, à l’atmosphère générale.
Solutions : Identifier les risques de votre entreprise, les profils concernés, anticiper les absences et ainsi les prévenir.

Limiter les abus : mettre en place une politique de contrôle médical

Origine : Arrêt de travail illicite ou abusif pour causes multiples ! Vacances scolaires, enfants malades, double emploi, travaux personnels...
Solutions : La réduction des absences passe aussi par la lutte contre l’absentéisme illicite : contrôle médical employeur, contre visite médicale, expertise médicale

contact téléphone et mail

Arrêt médicalement justifié

Au jour du contrôle, l’état de santé de votre collaborateur ne lui permet pas de revenir travailler.

Il devrait être en mesure de reprendre à l’issue de l’arrêt de travail.

Une prolongation est, dans certains cas, à prévoir.

Fermer

Arrêt justifié, reprise anticipée

Au jour du contrôle, l’état de santé de votre collaborateur ne lui permet pas de revenir travailler.

Le médecin contrôleur estime néanmoins qu’il sera en mesure de reprendre son poste plus tôt que prévu.

En cas de non reprise en temps et en heure, ce résultat est suspensif du complément de salaire à compter de la ½ journée suivant le contrôle médical.

NB : Si la date de reprise préconisée par notre médecin contrôleur est trop éloignée du jour du contrôle, un 2nd contrôle est recommandé

Fermer

Adresse erronée ou incomplète

Le collaborateur n’a pas dûment complété sa feuille d’arrêt maladie (nom ou code interphone, n° bâtiment, étage, hall…manquant) et ne nous permet donc pas de réaliser le contrôle médical.

Ce résultat est suspensif du complément de salaire à compter de la ½ journée suivant le contrôle médical.

Fermer

Absence

Le collaborateur n’était pas présent à son domicile aux heures de présence obligatoires (9h-11h / 14h-16h), il ne nous permet pas de réaliser le contrôle médical.

Ce résultat est suspensif du complément de salaire à compter de la ½ journée suivant le contrôle médical, exception faite d’un arrêt portant la mention « sorties libres »

Fermer

Arrêt non médicalement justifié

Au jour du contrôle, l’état de santé de votre collaborateur lui permet de revenir travailler.

En cas de non reprise en temps et en heure, ce résultat est suspensif du complément de salaire à compter de la ½ journée suivant le contrôle médical.

Fermer

Refus de contrôle

Votre collaborateur a refusé de se soumettre au contrôle médical, condition "substantielle", "indissociable" du versement par l'employeur des indemnités complémentaires à celles de la Sécurité Sociale.
Il "renonce" par là-même à son complément de salaire.

Fermer

3 types de coûts :

Les coûts directs

Remplacement des absents, surcoût lié aux heures supplémentaires, complément de salaire indemnisé, …

Les coûts indirects

Charge administrative liée à la gestion des arrêts de travail, temps investi sur les remplaçants, à former, manque à gagner en CA (perte éventuelle de clients et de commandes).

Les coûts cachés

Les conséquences sur la désorganisation et l’image de l’entreprise, la qualité de service en baisse, ou la démotivation des collaborateurs assidus.